La méthode Zettelkasten

Selon Wikipedia Zettelkasten (pluriel : Zettelkästen) est un terme allemand signifiant « boîte coulissante », également traduit par boîte à idée, et utilisé pour décrire une méthode de gestion des connaissances et de prise de notes, utilisé dans le domaine de la recherche scientifique et dans les études.

Un des plus imposants classement de ce type est celui du sociologue et philosophe des sciences sociales, Niklas Luhmann, comprenant 90 000 fiches1.

Je m’y intéresse beaucoup et partage ci-dessous une vidéo très bien faite.

La méthode consiste en des notes prises séparées, ajoutées quand des événements surviennent, ou des nouvelles connaissances sont acquises. Les notes sont organisées de façon hiérarchiques, de façon à pouvoir les classer, et contiennent également des métadonnées, permettant de les associer les unes avec les autres.

Cette méthode est plus efficace avec les moyens informatiques, et en particulier, à l’aide de logiciel de gestion de la connaissance (en), mais ont également été utilisée au moyen de fiches d’index.

En plus de faciliter les classements cette méthode à également pour objectif, d’améliorer la créativité. Les références croisées aux travers des marqueurs, permettent aux chercheurs de percevoir des connexions et relation entres des unités d’informations individuelles, qui ne pourraient pas paraître évident dans un contexte isolé. Ces aspects émergents de la méthode entretiennent ainsi une certaine similarité avec les réseaux neuronaux avec lesquels on peut converser2.